C’est pas Classique 2022 : Dernier Feu d’Artifice à Acropolis !

C’est pas Classique 2022 : Dernier Feu d’Artifice à Acropolis !

12 février 2023 0 Par Yannick Deslandes


C’est pas Classique : 17 ans de loyaux services

Cette année, le festival C’est pas Classique tirait sa révérence au Palais Acropolis après 17 ans de loyaux services. Retour sur les adieux émouvants du festival à son hôte avant de se réinventer en 2023.

Du 9 au 11 décembre, la programmation unique proposée cette année aura marqué l’histoire de ce festival emblématique. Confirmant sa place d’Objet Musical Non Identifié (OMNI) dans la constellation des festivals de musique classique, la programmation de cette 17e édition a été marquée par un plateau d’exception.

C’est dans une ambiance imprégnée par la magie de Noël que des milliers de personnes, tous âges confondus, ont fait de ce festival moderne, éclectique et drôle, l’un des rendez-vous marquants des Alpes-Maritimes.

Une 17e édition exceptionnelle !

Pendant trois jours, du 9 au 11 décembre, ce sont plus de quarante concerts qui ont eu lieu à Nice, au Palais Acropolis.

Parmi les temps forts du festival, le public se souviendra longtemps des Cubains du Grupo Compay Secundo, accompagné par l’Orchestre national de Cannes dirigé par Benjamin Lévy, de l’incroyable performance d’Yvan Cassar, du chœur et de l’orchestre philarmonique de Nice pour accompagner l’inégalable voix de Johnny Hallyday ou encore de l’association de Thibault Cauvin, Yarol Poupaud, Ballaké Sissoko, et de l’Orchestre national de Cannes.

Une épopée artistique aux notes insolites

Au-delà de ces temps forts, « C’est pas Classique » a proposé une programmation riche et variée, avec à l’affiche notamment les fameux « classiques revisités » qui font la renommée du festival.

Cette année, il était possible d’assister à de nombreux concerts tels que « Piazzolla 3001 : l’odyssée d’un tango » par Frédéric Viale, l’hommage à Jean-Pierre Rampal par le Riviera Chamber Project. Les quarante musiciens du Centre Musical Méditerranéen ont proposé un véritable voyage musical sous la direction de Catherine Muzeau. L’Orchestre Passion Classique a fait honneur aux grands classiques des films hollywoodiens tandis que la Société de Musique Ancienne de Nice présentait au public l’Ostinato, procédé de composition musicale qui a inspiré de très nombreux compositeurs.

Parmi les autres concerts, des performances également spécialement adressées au jeune public.

C’est pas classique, c’est d’abord un esprit !

Depuis 2005, le festival s’évertue à promouvoir la musique classique sous toutes ses formes. Cet événement, devenu incontournable, le prouve chaque année à travers une programmation éclectique qui démontre que cette musique n’a rien d’obsolète, de triste ou de figé. Cette combinaison de genres, c’est justement ce qui fait la marque de ce festival en ré

Source

🖼️➡️ Créez vos images par intelligence artificielle avec le Générateur d'Image IA

-

🤖➡️ Créez vos textes par intelligence artificielle avec TCHATGPT

-

🤩 Envie d'un article sur votre établissement, vos services ou votre événément ? Contactez-nous !