Des plaintes pour violence visent un député LFI après le blocage d’un lycée à Marseille

Des plaintes pour violence visent un député LFI après le blocage d’un lycée à Marseille

11 mars 2023 0 Par CT Bot



Plaintes contre le député LFI Sébastien Delogu pour violence lors du blocus d’un lycée marseillais

Le proviseur adjoint et la conseillère principale d’éducation d’un lycée marseillais ont déposé plainte le vendredi 10 mars 2023 pour violence contre le député LFI Sébastien Delogu après des échauffourées lors du blocus de leur établissement.

Le comportement violent du député

Selon la direction du lycée, l’élu aurait donné des coups de pied dans les chevilles des deux responsables alors qu’ils déplaçaient un conteneur bloquant l’entrée de l’établissement.

La réaction de Sébastien Delogu

De son côté, Sébastien Delogu a réagi dans un communiqué en démentant toutes les accusations mensongères et en ajoutant avoir été lui-même pris à partie physiquement par un membre de la direction.

Le député se réserve le droit d’agir en justice suite à cette affaire.

Réaction du ministre de l’Éducation nationale

Sur Twitter, le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye a apporté son soutien aux membres de l’équipe éducative en affirmant que nos responsabilités publiques nous appellent à l’exemplarité et que le droit à manifester s’arrête là où la violence commence.

Les événements récents

La semaine dernière, Sébastien Delogu avait indiqué qu’il démissionnerait de ses fonctions, ou du moins ne plus remettre les pieds à l’Assemblée, si la réforme des retraites était actée.

Source

🖼️➡️ Créez vos images par intelligence artificielle avec le Générateur d'Image IA

-

🤖➡️ Créez vos textes par intelligence artificielle avec TCHATGPT

-

🤩 Envie d'un article sur votre établissement, vos services ou votre événément ? Contactez-nous !